CrossFit et course à pied : un entrainement croisé efficace

0
223
crossfit et course a pied entrainement croise

S'il y a ceux qui optent pour la course à pied ou le CrossFit, nombreux sont désormais les sportifs alliant cet entraînement croisé. En effet, la majorité préfère réunir ces deux disciplines et les pratiquer en même temps. Demandant plus de force et d'endurance, le CrossFit avec le running procure des avantages majeurs.

Les deux disciplines peuvent-elles se compléter ?

Les personnes pratiquant ces deux sports s'accordent à dire que l'alliance dépend de quelques critères. En général, l'entraînement réclame une bonne écoute de son corps ainsi que de ces besoins.

Le profil de la personne

Le profil joue un rôle primordial dans la réalisation de ces deux sports. La personne qui s'est consacrée au CrossFit pendant la majeure partie de son temps ne peut pas décider d'intégrer la course à pied à son programme. C'est également le cas pour un coureur, il n'a pas les capacités de se mettre au CrossFit du jour au lendemain.

Pour être performante, la personne doit commencer par un processus d'adaptation, c'est-à-dire une pratique progressive afin d'habituer le corps. Le processus va durer plusieurs semaines, surtout pour le coureur. Il devra s'adapter et essayer les nouveaux mouvements à des intensités moins élevées au départ.

Le temps disponible

D'après les experts, il n'est pas facile de voir une progression en CrossFit et en running quand on s'entraîne une à deux fois par semaine. En réalisant le CrossFit sous forme de WOD ou Workout of the Day, il faut 3 séances par semaine pour les différents exercices. Vous devez donc prévoir une grande disponibilité pour obtenir une progression.

Quelles sont les conditions à respecter pour la combinaison du running et du CrossFit ?

L'une des solutions les plus appropriées serait de prioriser l'atteinte des objectifs en procédant par phases. Pour ce faire, vous pouvez vous concentrer sur l'une des disciplines afin de gérer facilement les entraînements. Toutefois, le plaisir de pratiquer le sport doit figurer dans vos moyens pour y arriver. Pour un coureur, il peut se concentrer davantage sur son CrossFit tout en continuant à courir 2 à 3 fois par semaine.

Avoir un emploi du temps précis sur les entraînements de la semaine reste une solution à privilégier. En travaillant fort sur le WOD, il est préférable de réduire l'intensité des efforts le lendemain en se focalisant moins sur les exercices qui demandent beaucoup d'énergie. Ensuite, il suffit de continuer petit à petit les séances en gardant l'allure du jour passé pour pouvoir récupérer. En général, il faut se concentrer sur 3 paramètres fondamentaux :

  • le volume : il regroupe le nombre de séances à faire dans la semaine avec leur répétition sans oublier la durée ;
  • l'intensité : elle peut être classée en couleur, du rouge au vert en passant par l'orange. La zone rouge désigne les séances de force à faire sur piste, l'orange concerne l'allure soutenue et le vert l'allure modérée comme le core Training, le stretch et la technique de la gymnastique ;
  • les zones à travailler : il faut se baser sur les activités réalisées au quotidien pour équilibrer les entraînements. Si vous avez utilisé vos jambes, vos épaules ou votre dos, essayez de trouver des exercices qui évitent la fatigue ;
  • les résultats : en faisant de nombreux kilomètres au running avec des Box Jumps, des Double Unders et des fentes plyo, vous devez vous attendre à des impacts importants. Il est conseillé de bien choisir les options dans le but de réduire les répercussions sur le corps.

En réunissant la course à pied et le CrossFit, il faut accorder beaucoup de temps à la récupération. Elle englobe différentes procédures comme le repos, le sommeil, la nutrition, les étirements, l'automassage et la gestion du stress. La récupération ne doit pas être négligée, car elle assure votre performance le long de l'année.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here